FANNY CONSTANS

Fanny Constans débute son apprentissage musical aux Conservatoires de Toulouse et Montauban où elle suit des études complètes de piano, musique de chambre, écriture et formation musicale dans les classes de Francis Arrouy, Michel Dru et Bertrand Lavaud-Bach, ainsi qu'auprès de Hervé N'Kaoua.

 

Elle se produit à ce titre dans plusieurs festivals, dans des formations de musique de chambre ou comme soliste et accompagnatrice (festival Cœur de ville, Festival Music without Borders à Balassagyarmat en Hongrie).

Parallèlement, elle connait ses premières expériences vocales  en intégrant une maitrise spécialisée dans la musique ancienne et sacrée (plain-chant, grégorien), dirigée par Rolandas Muleika, avec laquelle elle participe à de nombreux concerts en France et à l'étranger. 

 

Elle poursuit son apprentissage du plain-chant notamment sous la direction de Hervé Niquet mais s’intéresse également à un répertoire varié en s’associant à divers projets: Orfeo de Monteverdi, le Magnificat de C.P.E Bach, le Requiem de Fauré, Trois petites liturgies pour la présence divine d’Olivier Messiaen, ou encore le projet Reikindio mené par le guitariste Bernardo Sandoval.

 

A la suite de ses études universitaires sanctionnées par une maitrise de lettres modernes et un Master d'administration culturelle, Fanny Constans débute sa construction vocale à l’abbaye de Sylvanes, au travers d’ateliers et de stages dirigés par Michel Wolkowitsky, et de master class, notamment avec Michel Piquemal. Depuis 2012, elle poursuit sa formation auprès de Lionel Sarrazin et intègre l’année suivante la compagnie bordelaise Opéra Bastide. Elle fait dans ce cadre ses premières prises de rôle avec le premier enfant dans La Flûte enchantée en Avril 2014 mis en scène par David Edwards, sous la direction de Marc Trauttman, Helen dans Lakmé en juillet 2014 mis en scène par Irina Stopina, et de Drusilla dans le Couronnement de Poppée en mai 2015 mis en scène par Johanna Boyé. Elle chantera en 2016 le rôle d'Amour dans Orphée et Eurydice de Gluck, mis en scène par Irina Stopina.

 

Elle étudie actuellement au Conservatoire Royal de Bruxelles.