LUCIE EMERAUDE

 

Après avoir suivi des études de musicologie à Bordeaux, Lucie Emeraude obtient le CAPES d'éducation musicale et chant choral en 2009, lui permettant d’enseigner la musique au collège. Durant ses années d’études, elle a été choriste et soliste au « Choeur Voyageur », chorale bordelaise primée au concours national du Florilège Vocal de Tours en 2009.

 

 

Depuis 2010, Lucie se forme auprès de Lionel Sarrazin et rejoint la compagnie de chanteurs lyriques Opéra Bastide au sein de laquelle elle participe à de nombreux concerts et événements.

Elle chante en  2011, le Premier Enfant (La Flûte Enchantée) dans un projet réunissant l'Orchestre de Libourne, dirigé par Bruno Ricaud, dans une mise en scène de Claudine Hunault.

En 2012, elle est Giannetta dans L’Elisir d’Amore avec Opéra Bastide.

En 2013, elle chante Blanche (Dialogues des Carmélites) avec orchestre (dir. Jean-Michel Ferran) au Conservatoire du 12e arrondissement à Paris, elle interprétera la Princesse (L’Enfant et les Sortilèges) sous la même direction en mars 2014.

Lucie chante Papagena (La Flûte enchantée) avec la compagnie Opéra Bastide à Bordeaux en Mars 2014.

En 2014, elle est Adina dans L’Elisir d’Amore avec l’Ensemble Chorale de l’Isle Adam (dir. Michèle Scandella).

Lucie se produit régulièrement en récital soliste à Paris et dans toute la France, accompagnée par le pianiste Jean-Baptiste Cougoul.

 

Au printemps 2016 elle sera Suzanne (Le Nozze di Figaro) avec la compagnie Opéra Clandestin et interprètera la 1ère Sorcière et l’Esprit (Didon et Enée de Purcell) avec Opéra Bastide. 

Sa voix d'une grande ampleur, son timbre riche et ses talents de comédienne lui permettent d'interpréter les rôles de Giulietta (I Capuleti e i Montecchi), Violetta (La Traviata), Gilda (Rigoletto), Juliette (Roméo et Juliette), ou encore Lucia (Lucia di Lammermoor)… Cette jeune soprano lyrique colorature est, par ses multiples qualités, une artiste à découvrir.