STANISLAS DE BARBEYRAC

 

Après avoir poursuivi ses études au conservatoire de musique de Bordeaux avec Lionel Sarrazin, qui demeure son mentor, et être récompensé par de nombreuses distinctions en étant notamment lauréat du concours musical international Reine-Elisabeth-de-Belgique en 2011, Stanislas de Barbeyrac est aujourd’hui l’un des ténors les plus prisés de sa génération.

En 2014, il est d’ailleurs élu « Révélation artiste lyrique » aux Victoires de la musique et est depuis quelques années invité par les lieux les plus prestigieux, tels l’Opéra National de Paris, le Covent Garden de Londres, le Teatro municipal de Sao Paulo, l’Opéra National du Rhin à Strasbourg et les Chorégies d’Orange.

Il fait ses débuts remarqués au Festival d’Aix-en-Provence dans le rôle de Tamino, puis au Covent Garden en Arbace dans une nouvelle production d’Idomeneo ; il interprète aussi Narraboth (Salome) au Teatro municipal de Sao Paulo, et Pâris (La Belle Hélène) à l’Opéra d’Avignon.

En 2015, il fait ses débuts au Festival de Salzbourg avec Davide Penitente, et retourne à l’Opéra National de Paris pour Admète (Alceste). Récemment, il chante le Chevalier de la Force (Dialogues des Carmélites) pour ses débuts à La Monnaie de Bruxelles, au Nederlandse Opera d’Amsterdam et au Bayerische Staatsoper de Munich.

Parmi ses projets, citons Don Ottavio (Don Giovanni) au Festival de Drottningholm et au San Francisco Opera, mais aussi Macbeth (Macduff) à l’Opéra de Marseille.

  • Facebook Social Icon